Ouvrage

Le Passeur d'âmes

Et autres contes
Textes inédits rassemblés et préfacés par Dominique Besançon

En 1887, un jeune professeur publiait, dans un petit journal de Quimperlé, une “veillée de Noël” signée Ar Braz. Histoires d’amour, de revenants, aventures hilarantes… Entre 1887 et 1903, Anatole Le Braz écrit ainsi, ici ou là, nombre de contes “oubliés” que nous mettons aujourd’hui à la disposition du public. Un vrai régal que ce Passeur d’âmes tant notre conteur chevronné sait jouer — avec la prose incomparable qui est la sienne — sur la variété de tons et de registres.
De plus, Le Passeur d’âmes a une autre particularité : les contes inédits présentés ici furent considérablement retravaillés et transformés avant de figurer dans des volumes aussi divers que La Légende de la Mort, Contes du soleil et de la brume, Pâques d’Islande, etc. Mais que de différences ! À peine reconnaît-on certains récits tant ils ont été remodelés ! Ce beau recueil offre donc aux habitués de Le Braz un autre niveau de lecture en leur permettant de comparer les versions inédites à celles déjà connues.
Présentés par ordre chronologique, les contes sont précédés de brefs commentaires destinés à souligner l’évolution de celui qui allait devenir l’auteur de La Légende de la Mort.

Détails de l'ouvrage

Réf. : ISBN 978-2-84362-411-7
Prix éditeur : 16,75
240 pages
Dimensions : 13 × 20 cm
Reliure : Broché

En stock

Anatole Le Braz

Né dans une famille d'instituteurs publics, apôtre de l'idéal républicain, le collecteur de La Légende de la Mort a également été le disciple d'Ernest Renan et de François-Marie Luzel, l'ami de Lucien Herr, de Victor Basch, de Maxime Maufra, de John Millington Synge ainsi que du Président irlandais, Douglas Hyde. Conférencier de l'Alliance française aux États-Unis et au Canada, il s'est insurgé très tôt contre la politique d'étouffement de la langue bretonne. Féministe convaincu, véritable père fondateur du Mouvement breton dès 1898, il a toujours privilégié la plus large ouverture possible sur le monde, conjuguée à l'obsession constante de l'Au-delà et de l'Ailleurs.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume