Ouvrage

Dictionnaire des littératures vampiriques

Dictionnaire

Préface par Alain Pozzuoli

Ce Dictionnaire des littératures vampiriques — le tout premier en langue française — est centré, avant tout, sur les œuvres disponibles en français et suit l’évolution du plus grand mythe de la littérature depuis ses débuts (les poètes, John William Polidori) jusqu’à ses métamorphoses contemporaines (la bit-lit et son troupeau d’écrivains, surtout d’écrivaines). Entre ces deux extrémités chrono­lo­giques sont traités tous les auteurs qui ont contribué à la survie et à l’évolution du mythe, depuis l’aristocrate hautain et monstrueux (Lord Ruthven, Dracula et certains personnages d’Anne Rice) jusqu’au vampire aseptisé, mis à la mode par Stephenie Meyer.
Ainsi défilent les vampires « classiques », monstrueux et séducteurs (monstrueuses et séductrices, surtout), les vampires honteux de leur monstruosité, les vampires « réhabilités », les vampires parodiques (ils existaient déjà avant Dracula), les vampires « relatifs » et les vampires du futur, qui entrent dans le domaine de la science-fiction.
En outre, les auteurs ont traité certains thèmes particuliers comme : théâtre vampirique, littératures vampiriques allemande et italienne, vampires et roman criminel, etc.
Ouvrage de référence qui ne peut que séduire et passionner les aficionados de Dracula et de ses semblables, ce Dictionnaire des littératures vampiriques est le fruit d’une étroite collaboration entre deux des plus éminents spécialistes du thème du vampire en littérature.

 

 

Détails de l'ouvrage

Réf. : 9782843626746
Prix éditeur : 25,00
334 pages
Dimensions : 16 × 24 cm
Reliure : Broché

Jacques Finné

Jacques Finné, grand spécialiste de la littérature fantastique, a déjà rendu hommage à trois mythes surnaturels (La Bibliographie de Dracula, traduction de Dracula, traduction du Loup-garou de Paris, de Guy Endore, Le Royaume des fantômes).
Voilà qu’il joue aujourd’hui le dernier as de la série…

Jean Marigny

Spécialiste du vampirisme dans la littérature, le cinéma et la légende, Jean Marigny s’intéresse aussi depuis longtemps aux représentations de l’enfance dans les littératures de l’imaginaire.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume