Fitz-James O'Brien

Biographie

    Fitz-James O'Brien émigre aux États-Unis en 1852 pour y chercher fortune.
    Il s'installe à New York où il mène une existence "bohémienne" et vit de sa plume, publiant poèmes et nouvelles dans différents périodiques.
    Si ses nouvelles abordent fréquemment les genres sentimental et satirique, c'est dans le registre fantastique et macabre qu'il excelle et qu'il donne la pleine mesure de son talent. Surnommé le "Poe celtique", il partage avec le maître du fantastique américain, selon les termes du grand critique Edward O'Brien "le même amour passionné de la femme spectrale, la même motivation démentiellement rationnelle du crime, les mêmes défenses artificielles contre la moindre révélation touchant la personnalité de l'écrivain".
    Engagé durant la guerre de Sécession, il est grièvement blessé et meurt de ses blessures en 1869.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume