Ouvrage

La Harpe et l'Hermine

Nombreuses illustrations

    Chaque année l’île d’Émeraude attire des dizaines de milliers de touristes qui y procèdent, plus ou moins consciemment, à une sorte de quête d’un « paradis celte perdu ». Cette fascination n’est pas nouvelle. Elle a longtemps contribué à établir des relations ambiguës, souvent faites de malentendus, entre l’Irlande et la Bretagne, entre la Harpe et l’Hermine…
    Roger Faligot ouvre aujourd’hui ce dossier tabou et y dénonce un mythe tenace : l’Irlande indépendantiste n’a jamais cherché à s’embarrasser d’une quelconque alliance avec le séparatisme breton. Ce dernier s’est appuyé sur une « légende dorée » qui l’a conduit, en voulant imiter les cousins de la Verte Érin, à une impasse totale.
    La Harpe et l’Hermine, ce « roman vrai », commence avec la Révolution française, quand naît le « projet irlandais ». Il se poursuit par le courant de sympathie en faveur de l’Irlande qui, au XIXe siècle, sera popularisé par de grands romanciers bretons comme Jules Verne ou Paul Féval. Il nous conduit ensuite à travers deux guerres mondiales, leurs personnages et leurs idéologies, leurs erreurs et leurs espoirs. Plus tard, ce sera la « renaissance » culturelle des années 60/70. Enfin, il s’achève avec l’« Adieu aux armes » de l’I.R.A. qui, s’il constitue en cette fin de siècle un tournant décisif vers la paix en Irlande, ouvrira une ère nouvelle sans précédent dans les relations entre les pays celtiques et lèvera enfin l’hypothèque qui a trop longtemps pesé sur l’identité bretonne.

Détails de l'ouvrage

Réf. : ISBN 2-90802-135-8
Prix éditeur : 17,00
192 pages
Dimensions : 13.2 × 22.8 cm
Reliure : Broché

En stock

Roger Faligot

Journaliste d’enquête et auteur d’une quarantaine d’ouvrages, Roger Faligot connaît intimement le conflit irlandais. Il a déjà publié aux éditons Terre de Brume, La Harpe et l’Hermine ainsi qu’une biographie qui fait référence sur James Connolly et le mouvement révolutionnaire irlandais.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume