Ouvrage

Le Seigneur de la Montagne

Roman

Avant propos de Jean Noël
Traduit de l'anglais par Jean Noël
Co-édition : Presses Universitaires de Rennes

« Quand un homme se conduit comme Donn Donnshleibhe s’est conduit le soir de ses noces, Dieu seul sait ce qu’il est capable de faire. » C’est certainement ce que pensent les habitants de ce petit village de la région valonnée de Galway lorsque, après seize ans d’absence, Donn réapparaît parmi eux le jour de la mort de son père. Il a connu la guerre et l’aventure, parcouru le monde, mais rien ne l’a préparé à tenir le rôle qui l’attend au sein de cette communauté, celui du Seigneur de la Montagne. Toutefois, « dès qu’il y a des hommes, les sept péchés capitaux sont là aussi » et Donn connaîtra dans cette vallée des moments bouleversants et dramatiques qui le conduiront sur le chemin d’une vengeance dont nul ne pourra mesurer les conséquences…
Le Seigneur de la Montagne est un roman puissant et symbolique où l’amour et l’amitié ne peuvent exister sans la haine et la vengeance. Walter Macken, à qui l’on doit dans la même collection le magnifique recueil de nouvelles Et Dieu fit le dimanche…, a publié Le Seigneur de la Montagne quelque mois avant sa mort. Il n’avait jamais été traduit en français jusqu’à présent, c’est aujourd’hui chose faite.

Détails de l'ouvrage

Réf. : ISBN 2-84362-011-2
Prix éditeur : 19,95
306 pages
Dimensions : 14 × 24 cm
Reliure : Broché

En stock

Walter Macken

À l'âge de dix-sept ans, il commença une carrière d'acteur au Taibhdhearc, le théâtre irlandophone de Galway. C'est là qu'il fit ses premières armes, non seulement d'acteur mais également d'auteur dramatique. Dans les années quarante et cinquante, il connut le succès sur la scène du théâtre de l'Abbaye à Dublin, ainsi qu'aux États-Unis. On lui doit de nombreux romans et nouvelles qui font de Walter Macken l'un des auteurs les plus lus en Irlande. Il mourut en 1967 dans sa ville natale.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume