Ouvrage

Les Doubles de Kilkenny

Roman

Préface par Claude Fierobe
Traduit de l'anglais par Claude Fierobe

Crédules, nourris de spéculations philosophiques mal maîtrisées où se mêlent les théories rose-croix et la métaphysique germanique, Henry, étudiant de Kilkenny College, et Anna sa bien-aimée, sont obsédés par la présence de leurs doubles — les fetches des légendes paysannes irlandaises —, au point de projeter sur le monde qui les entoure leurs fantasmes de mort. Contre la toute-puissance d’une superstition, la voix de la raison ne peut se faire entendre, et une intrigue tendue révèle le désarroi croissant des deux jeunes gens. Ils sombrent alors dans un univers peuplé de rêves effrayants et d’illusions spectrales.
Avec une audace et une acuité d’une étonnante modernité, alimentées par l’expérience tragique d’un amour malheureux,  John Banim explore un état morbide de la conscience où deux esprits fragiles, littéralement, marchent vers l’abîme. Description minutieuse de Kilkenny College — sa valeur historique est incontestable — et peinture très romantique des rives de la Nore dessinent un cadre rassurant.
Pourtant, le lecteur va se se trouver peu à peu entraîné dans une monde fantastique où s’effacent les frontières entre le réel et l’irréel.

Ouvrage traduit et publié avec le soutien du CNL

Détails de l'ouvrage

Réf. : 978-2-84362-525-1
Prix éditeur : 17,00
176 pages
Dimensions : 140 × 240 cm
Reliure : Broché

En stock

John Banim

Catholique, John Banim (1798-1842) quitte l’Irlande pour Londres, avec l’ambition de devenir le romancier national de son pays. Après The Boyne Water, les Contes de la Famille O’Hara écrits avec son frère Michael, peinture réaliste de la paysannerie, sont un succès. Marqué par un drame amoureux et miné par la maladie, cet écrivain de la psyché tourmentée meurt à 44 ans.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume