Ouvrage

Un Poète dans la tourmente

W. B. Yeats et la révolution irlandaise

Essai

William Butler Yeats incarne la plus haute expression du lyrisme anglais contemporain. Anglo-irlandais proche des milieux révolutionnaires Fenian, père incontesté de la Renaissance littéraire irlandaise, sénateur de l’État libre d’Irlande et lauréat du prix Nobel de littérature en 1923, il fut accusé d’avoir, à l’orée des années trente, succombé à la tentation fasciste. À scruter les pièces de ce mauvais procès, on voit se dessiner la figure d’un homme libre, ennemi du fanatisme religieux et de l’obscurantisme intellectuel, chantre d’une Irlande fière, tolérante et éclairée.
D’essence aristocratique, ce credo libertaire plus que libéral s’accommode d’un mépris souverain pour « la vulgarité désordonnée de l’esprit populaire ». Au nom des droits imprescriptibles de l’artiste et du visionnaire, Yeats se prononce, à contre-courant, en faveur du despotisme éclairé d’une minorité nourrie du pessimisme de Swift, de l’idéalisme de Berkeley et du conservatisme de Burke.

Détails de l'ouvrage

Réf. : ISBN 978-2-84362-440-7
Prix éditeur : 14,75
136 pages
Dimensions : 14 × 24 cm
Reliure : Broché

En stock

Pierre Joannon

 Pierre Joannon est l’un des meilleurs spécialistes de l’Irlande. Auteur de nombreux ouvrages historiques, cofondateur de la revue Études Irlandaises et président d’honneur de l’Ireland Fund de France, il a reçu les insignes de docteur honoris causa de la National University of Ireland et de l’Université d’Ulster.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume