Ouvrage

Le Mouchard

Roman

Traduit de l'anglais par Louis Postif

Dans le Dublin des années vingt, Gypo Nolan, un ancien membre de l’Organisation révolutionnaire, exclu pour faute grave, est un être déchu, mis au ban de la société. Pour quelques livres, il va commettre l’irréparable en vendant aux Britanniques son ancien complice et meilleur ami, Frank Mac Phillip.
Véritable portrait d’un traître, Le Mouchard, retrace les vingt-quatre heures qui suivent ce geste impardonnable, l’errance cauchemardesque de Gypo dans les bas-fonds de la capitale, son euphorie provoquée par la richesse soudaine et l’alcool, ses crises de doute et ses vains espoirs de réhabilitation. Gypo le dénonciateur, suspecté, traqué, puis trahi à son tour, perdra peu à peu tout contact avec la réalité, s’enfonçant plus profondément dans le remords et le mensonge.
Cette œuvre oppressante sur l’enfermement et l’échec a été adaptée au cinéma par John Ford et reste, de l’avis de tous les spécialistes, le meilleur roman de Liam O’Flaherty.

Détails de l'ouvrage

Réf. : ISBN 2-84362-185-2
Prix éditeur : 18,25
208 pages
Dimensions : 14 × 24 cm
Reliure : Broché

En stock

Liam O'Flaherty

Le gaélique est sa langue maternelle, mais il écrit la plus grande partie de son 'uvre en anglais. D'abord séminariste, il est mobilisé pendant la Première Guerre mondiale, puis prend part activement à la guerre civile de 1922 dans le camp républicain. Contraint de quitter l'Irlande, il a vécu longtemps à New York et en France et a publié l'essentiel de son 'uvre entre 1923 et 1950. Celle-ci comprend de nombreuses nouvelles et romans en anglais qui ont fait son succès et ne traitent que de l'Irlande, parmi lesquels Famine (1937, sur la Grande Famine de 1845), Land (1946, sur la lutte des paysans irlandais au XIVe siècle pour la restitution des terres), Skerret (1932, sur l'Irlande à la fin du XIXe siècle), et The Informer (1925, traduit en français sous le titre Le Mouchard), son livre le plus célèbre qui a inspiré le film éponyme de John Ford en 1935, ainsi que Point noir de Jules Dassin en 1968. Liam O'Flaherty s'est éteint à Dublin.

© 1989 – 2021 Éditions Terre de Brume