Gilles de Rais et la littérature

Disponible

240 PAGES • 14 X 24 CM
ISBN 2-84362-149-6
Prix: 18.50 €

 

  Gilles de Rais et la littérature
Essai

Michel MEURGER
Préfacé par Roger Bozetto

    Le 26 octobre 1440, à onze heures du matin, "dans un pré situé au-dessus des ponts de Nantes", était pendu Gilles de Rais, baron de Bretagne et ancien compagnon de Jeanne d’Arc. Son corps, jeté sur un bûcher, était bientôt tiré des flammes pour être enseveli par "quatre ou cinq dames ou demoiselles de grand état". Il avait été reconnu coupable d’actes de sodomie sur la personne de "cent, deux cents enfants et plus", d’homicides multiples et d’invocations des démons.
Depuis, les braises du bûcher de Nantes n’ont pas cesséd’alimenter les foyers de l’Interrogation historique. Gilles était-il coupable, et si oui, jusqu’à quel point ? A-t-il été victime d’un complot ? Pour la première fois, un ouvrage surplombe controverses et polémiques et, cessant d’interroger de maigres sources pour tâcher de déterminer qui était le sire de Rais, se concentre sur l’attraction que continue d’exercer à travers les siècles cette figure de grand seigneur méchant homme.
    De Georges l’Adventureux à Georges le Transgresseur, de Chastellain à Bataille, du xve au xxe siècle, à travers une galerie d’écrivains oubliés, Michel Meurger suit pas à pas la constitution d’un grand mythe français.




 
Michel MEURGER  Michel MEURGER

Depuis plus d’une vingtaine d’années, Michel Meurger, essayiste et critique, poursuit ses travaux rédigés en trois langues européennes sur les interférences entre Nature et Culture, savoir positif et constructions imaginaires. Après Histoire naturelle des dragons (Terre de Brume, 2001), consacré à une étude des processus de rationalisation d’une créature imaginaire et du courant naturaliste qui, du XVIe au XVIIIe siècle, localisait le dragon dans les Alpes européennes, Michel Meurger examine dans son ouvrage Gilles de Rais et la littérature la transformation d’une figure historique en personnage littéraire. À partir des données des procès de 1440, présentant ce baron de Bretagne et ancien compagnon de Jeanne d’Arc comme un sodomite, infanticide et invocateur des démons, les romanciers ont exécuté une tapisserie de haute lice, puisant leurs vives couleurs dans les pamphlets révolutionnaires, le roman gothique, les narrations romantiques et décadentes. Drapé dans les plis noirs et rouges d’un Moyen-Âge à sa mesure, au terme de cette évolution, Gilles de Rais est devenu un grand mythe français.

Histoire naturelle des Dragons

Histoire naturelle des Dragons

18.75 €