Peter Pan dans les Jardins de Kensington

disponible

128 PAGES • 28 X 28 CM
978-2-84362-435-3
Prix: 39.75 €

 

  Peter Pan dans les Jardins de Kensington
contes et nouvelles

James Matthew BARRIE, Arthur RACKHAM
Traduit de l'anglais par Céline-Albin Faivre
Préfacé par Céline-Albin Faivre

Insaisissable comme l’esprit de l’enfance, le mythe de Peter Pan est immortel ; pourtant, personne ne sait vraiment qui est cet enfant échoué sur les rivages de la Serpentine… Ce conte vous révélera quelques-uns des secrets de celui qui est le reflet de votre propre enfance perdue… La leçon de James Matthew Barrie est ici, plus que jamais, implacable : renoncer à l’enfance est terrible ; renoncer à grandir est terrible. La tragédie de Peter Pan réside dans ce dilemme ; mais, en vérité, à la lecture de ce conte, le lecteur comprendra que cet enfant des limbes ne peut choisir : il est condamné à ne jamais grandir, car il n’est pas un véritable petit garçon ; il est semblable à l’une de ces fleurs séchées qui tombe soudain des pages d’un livre longtemps oublié.
Il est l’enfant d’un rêve — le nôtre — qui, jamais, ne peut être contemplé en plein jour. Seul Arthur Rackham, l’un des plus grands illustrateurs anglais de tous les temps, pouvait suggérer l’impossible, donner vie à ce prodige — la naissance de Peter Pan — et nous délivrer de cet aveuglement si bien décrit par Novalis : « Il ne tient qu’à la faiblesse de nos organes et de notre contact avec nous-mêmes que nous ne nous découvrions dans un monde de fées. »
Fuyez… et aimez ce songe !



 
James Matthew BARRIE  James Matthew BARRIE
Né(e) à Kiriemuir (Écosse)
1860 - 1937

    Les débuts de James Matthew Barrie dans le journalisme furent couronnés par la parution, sous un pseudonyme, de Quand un homme est célibataire (1888). Mais son premier succès fut Le petit Ministre (1891), suivi de trois autres romans de mœurs écossaises : Ogilvy (1896), Tommy le sentimental (1896) et Tommy et Gritzel (1900), dans la tradition de Charles dickens. Barrie appliqua avec succès au théâtre son inspiration fantaisiste : L'Admirable Crichton (1903), caricature les hiérarchies sociales et son œuvre la plus populaire Peter Pan ou le petit garçon qui ne voulait pas grandir (1904), évoque le monde de l'imagination enfantine. Mais l'univers enchanté qu'il avait inventé se transforma peu à peu en un autre plus douloureux, dans les romans qu'il écrivit après la première Guerre mondiale.
    On dit de Barrie qu'il était un « Peter Pan » vieilli, inconsolé de son enfance.

Arthur RACKHAM  Arthur RACKHAM

Arthur Rackham est né à Londres dans une famille de douze enfants. À 18 ans, il travaille comme employé au « Westminster Fire Office » et commence à étudier à l’École d’Art de Lambeth.
Son premier recueil d’illustrations est publié en 1893. Dès lors, et jusqu’à sa mort, il illustrera de nombreux ouvrages parmi lesquels les Contes des frères Grimm (1900), Rip Van Winkle (1905), Peter Pan dans les jardins de Kensington (1906), ainsi qu’Alice au pays des merveilles (1907) ou encore l’extraordinaire Songe d'une nuit d’été (1908) ou L’Or du Rhin (1911).
Arthur Rackham meurt d’un cancer en 1939 dans sa propriété de Limpsfield, dans le Surrey.



Peter Pan

Peter Pan

17.50 €
     Petit Oiseau blanc (Le)

Petit Oiseau blanc (Le)

22.00 €
     Le roi Arthur

Le roi Arthur

39.75 €
     Mary Rose

Mary Rose

17.50 €